A serious man, film des frères Coen

 

A serious man, film des frères Coen dans cinéma a-serious-man-300x165

 

 

Quel film ! il relève la gageure de mettre en images un sujet des plus abstraits : la Question du Mal confrontée au Principe d’Incertitude, fondateur de la physique quantique.

Celle-ci enseigne que tout dépend du point de vue d’où l’on se place, et le jeune rabbin ne dit pas autre chose avec son allégorie du parking. Vu sous cet angle physico-philosophique, le film est étonnamment cohérent. Son prologue illustre sous forme de conte yiddish le paradoxe du chat de Schrödinger : de même que la mécanique quantique ne peut dire si le chat est mort ou vivant, de même le spectateur ne peut dire si le rabbin est mort ou vif, si c’est un rabbin ou un dibbouk (esprit qui vient posséder un corps, dans les légendes ashkénases.)

Quant aux mésaventures du héros, nouvelle incarnation de Job mis sadiquement à l’épreuve par Coen/Satan, elles sont elles-mêmes sous le signe de la mécanique quantique : Harry fait son entrée en scène en exposant devant ses étudiants le paradoxe du chat ; puis il traverse toutes les épreuves en homme absurde : rien dans son vécu n’est certain (rêves, fantasmes, cauchemars sont intriqués au réel) et rien n’a de sens.

Innocent, intègre et pur, (bref, “serious man”), il est confronté à La Question juive par excellence : Pourquoi le Mal existe-t-il ?, Ne suis-je coupable que d’être né ?

Ne peuvent y répondre ni les rabbins, ni la science pure : les équations servent à démontrer le Principe d’Incertitude de Heinsenberg (seconde leçon magistrale du professeur Harry) et donc ne sauraient contribuer à la preuve ontologique de l’existence de dieu.

Athéisme et désespoir ne deviendraient donc supportables qu’à condition que l’on change de regard : qu’on se défasse du point de vue traditionnel de la communauté (celui du shtettel d’Europe Centrale) et qu’on opte pour celui du pays d’accueil (les États-Unis). Le salut passerait par l’acculturation, comme en atteste, semble-t-il, la scène de tornade qui n’est plus une épreuve surnaturelle mais un simple phénomène climatique.

Mots-clefs :, , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les Stars |
Lecercledesarts |
Lizon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Circuitvietnam
| Le Tour de France de Fermes...
| jsdc